Développement du maraichage

Depuis plusieurs années, les habitants de Tagoudoum, soutenus par AET (Association des Éleveurs du Ténéré), souhaitaient mettre en place du maraîchage. Quelques essais avaient été tentés antérieurement, mais totalement abandonnés.

En 2014, AET a acquis 5 hectares près du village dans cette optique. Pendant la saison des pluies (de juin à octobre) 2018, des habitants ont confirmé cet engagement en utilisant très efficacement une petite dotation de 400€ que AET France-Niger a mis à leur disposition.  Ils ont cultivé céréales et légumes partout où ils l’ont pu. Pour protéger les cultures des chameaux, chèvres et autres animaux qui vagabondent, ils ont utilisé les petites clôtures existantes (autour du château d’eau par exemple) ou ont fait de petites haies en broussailles, mais ce ne pouvait être que limité, fragile et provisoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *